Le guide de l écotourisme & du voyage responsable depuis 2012

Ecotourisme sur l'Île de la Réunion, une terre sauvage et contrastée

Ecotourisme sur l'Île de la Réunion, une terre sauvage et contrastée

Située dans l’archipel des Mascareignes, au sud-ouest de l’Océan Indien, « l’île intense » est une terre sauvage et contrastée, dont une grande partie est devenue Parc National en 2007, pour le plus grand bonheur des amateurs d’écotourisme.

Son climat tropical et sa situation sur la route des cyclones sont à l’origine de son relief escarpé soumis à une forte érosion.

Culminant à plus de 3 000 mètres d'altitude au sommet du Piton des Neiges et abritant l'un des volcans les plus actifs au monde, le Piton de la Fournaise, La Réunion est une île envoûtante en perpétuel mouvement !

Des falaises de lave noire, des pitons verdoyants, de majestueuses chutes d’eau, des cirques sauvages, des lagons turquoise… la Nature à La Réunion semble exploser de toutes parts, offrant aux voyageurs de multiples possibilités d’activités en plein air, entre montagne et mer.

Ses côtes façonnées par les vents violents et régulièrement balayées par les cyclones dévoilent en effet quelques jolies plages propices à la détente et à la pratique de sports nautiques.

 Voyager à La Réunion, c’est aussi s’immerger au cœur d’une population métissée provenant de tout l’océan Indien : Africains, Indiens, Malgaches, Comoriens mais aussi Chinois… une mosaïque à l’origine de la grande richesse culturelle de l’île.

Découvrez La Réunion authentique et multi-ethnique autrement, durant votre séjour d'écotourisme, en prenant le temps d’échanger avec ses habitants pour en apprendre davantage sur leurs coutumes et leurs traditions, et laissez-vous enivrer par les senteurs et les saveurs épicées de l’île !

On aime particulièrement

  • Ses paysages verdoyants et son relief escarpé propice aux défis sportifs
  • Les multiples possibilités de randonnées et d’activités en plein air
  • La richesse de sa mosaïque culturelle, ses festivals et ses fêtes traditionnelles
  • Son architecture variée : ses cases créoles colorées, ses demeures coloniales, ses temples, ses pagodes et ses jardins aux mille essences
  • Sa douceur de vivre, son authenticité et sa cuisine épicée

La Réunion, une île volcanique formée il y 3 trois millions d'années

La Réunion, une île volcanique formée il y 3 trois millions d

Etendue sur quelques 2.512 km², l’île de La Réunion est un joyau de l’Océan Indien et un département unique outre-mer, à la fois exotique et rassurant de par son rattachement à la France.

Ses paysages grandioses composés de pitons, de cirques et de remparts ont été inscrits au Patrimoine mondial par l’UNESCO. Le Piton de La Fournaise et le Piton des Neiges en particulier offrent des panoramas à couper le souffle !

Située à environ 684 km au Sud-Est de Madagascar et à 172 km au Sud-Ouest de l'île Maurice, La Réunion est l’île la plus occidentale de l’archipel des Mascareignes.

Cette île volcanique s’est formée il y a trois millions d’années avec l’éruption du Piton des Neiges, le toit de l’Océan Indien, qui culmine aujourd’hui à 3 071 m, soit le plus haut sommet de l’archipel.

De formation plus récente, le Piton de la Fournaise, qui domine le Sud-Est de l'île, compte parmi les volcans les plus actifs au monde.

L’érosion active à laquelle l’île est soumise lui vaut également son relief fortement accidenté. Elle est notamment à l’origine de la formation des trois vastes cirques qui occupent la partie centrale de l’île (Salazie, Mafate et Cilaos).

Ses flancs montagneux sont entaillés de profondes « ravines » creusées par les nombreux cours d’eau de l’île. Le reste de sa surface émergée est constitué de plaines, dont la plaine des Palmistes et la plaine des Cafres, et de 200 km de côtes, relativement plates au Nord et à l’Ouest, plus abruptes sur le littoral Sud, abritant quelques 22 kilomètres de lagons chauds et translucides protégés par une barrière de corail

Une biodiversité endémique menacée à l'île de la Réunion

Une biodiversité endémique menacée à l

Une configuration géologique à l’origine de la grande biodiversité de l’île, avec un fort taux d’endémisme.

Certaines espèces toutefois sont menacées et font l’objet d’un plan de sauvegarde encadré par le Parc national et la Réserve naturelle marine de La Réunion, dont la création a valu à l’île sa reconnaissance au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2010.

La flore réunionnaise est aussi riche que variée, en fonction des différents milieux naturels de l’île. On recense jusqu’à 40 espèces d'arbres par hectare, et plus de 850 plantes indigènes, dont 232 espèces endémiques de l’île.

Moins dense et moins haute que la végétation équatoriale, la flore tropicale réunionnaise est constituée de nombreuses espèces épiphytes, comme les orchidées, les broméliacées, les fougères, les lichens et les mousses.

La faune réunionnaise est également remarquable par sa diversité et son endémisme. L’île compte notamment de nombreux oiseaux, dont certaines espèces menacées comme le Tuit-tuit ou le Pétrel de Barau, des insectes, dont de nombreux coléoptères et papillons, ainsi que des reptiles.

En revanche, on y trouve peu de mammifères, le Ti Moloss (une sorte de chauve-souris) étant la seule espèce endémique de l’île, dépourvue par ailleurs de grands mammifères.

Une richesse marine à couper le souffle

Une richesse marine à couper le souffle

Les eaux réunionnaises ne sont pas moins riches en faune et en flore. Les récifs coralliens et les lagons peu profonds du Sud-Ouest de l’île en particulier abritent une incroyable biodiversité.

Or de nombreux poissons et mammifères marins peuplent également le large et les grands fonds de l’île, notamment dauphins, orques, baleines à bosse, baleines bleues, requins et tortues.

Au total, les fonds marins de La Réunion abriteraient plus de 190 espèces de coraux, 1 300 espèces de mollusques, 500 espèces de crustacés, plus de 130 espèces d'échinodermes et plus de 1 000 espèces de poissons, parmi lesquels poissons Clowns, poissons Ballons, poissons Cochers, poissons Papillons, Chirurgiens à queue fourchue, poissons Anges, Balistes Picasso, Empereurs, Labres, mais aussi des Mérous, des bancs de seiches, des Rascasses volantes, des raies aigles, des murènes et des Carangues aux magnifiques reflets bleutés… un véritable paradis pour les amateurs de plongée et de snorkeling !

Que voir/que faire sur l’Ile de la Réunion ?

Que voir/que faire sur l’Ile de la Réunion ?

La grande variété de paysages et les conditions climatiques particulièrement favorables de l’île permettent la pratique d’une grande palette d’activités « outdoor », aussi bien terrestres qu’aquatiques.

Randonnée pédestre ou équestre, cyclotourisme, canyoning, parapente, plongée sous-marine, spéléologie, surf…

La Réunion est la destination idéale pour les voyageurs en quête d’aventure et de vacances actives au cœur de la Nature !

La Réunion côté montagne

La Réunion côté montagne

Véritable concentré des forces de la nature, La Réunion est une terre unique et préservée dont le relief accidenté offre de multiples possibilités d’activités sportives et notamment de randonnée. Accompagnés d’un guide de montagne expérimenté, partez à la découverte des trésors naturels de l’île en toute sécurité sur ses sentiers balisés.

Les GR R1, GR R2, GR R3… qui sillonnent le parc national, vous plongeront en immersion au cœur d’étonnants paysages de gorges encaissées, de vertigineuses falaises appelées « remparts », de torrents, de bassins, de cascades et d’autres milieux remarquables qu’il convient de respecter.

Les "Pitons, cirques et remparts" font partie des incontournables de La Réunion, ils incluent :

  • les massifs volcaniques du Piton de la Fournaise et du Piton des Neiges ;
  • le cirque de Mafate,
  • les remparts qui encerclent notamment le sommet du Nez de Bœuf,
  • le Piton d’Anchaing, dans le cirque de Salazie,
  • le Piton de Sucre et la Chapelle dans le cirque de Cilaos,
  • la Grande Chaloupe dans le nord de l’île,
  • la belle forêt primaire de la Mare Longue, dans le sud.

Perché à quelques 2190 mètres d’altitude, le piton Maïdo offre l’un des points de vue les plus spectaculaires sur le cirque de Mafate et la côte Ouest de l’île, bordée de magnifiques plages de sable blond.

La route qui y mène traverse une belle forêt de tamarins propice aux pique-niques.
Rien de tel qu’un plongeon dans ses bassins et ses cascades pour se rafraîchir après avoir éprouvé ses sentiers de randonnée !

La Réunion abonde de ces piscines naturelles ! Près d’une centaine au total, plus ou moins accessibles, parmi lesquelles la cascade de Langevin, la cascade du Voile de la Mariée, le « Trou Noir » ou encore le « Trou de Fer », la plus haute cascade du territoire français (725 m) et l’un des sites les plus spectaculaires au monde. On peut notamment y pratiquer le canyoning à haut niveau.

Les rivières et les eaux vives de l’île en général sont propices à la pratique de nombreuses activités aquatiques, telles que canoë-kayak, rafting, randonnée aquatique et canyoning.

Les rivières des Marsouins et des Roches sont particulièrement prisées des amateurs de sports d’eaux vives.

En tant que destination éco-responsable, La Réunion s’attache à faire découvrir ses richesses dans le respect de son environnement et de ses habitants.

A pied ou à vélo, privilégiez les circuits balisés et l’accompagnement d’une guide de montagne pour une découverte respectueuse et sécurisée.

La Réunion côté mer

La Réunion côté mer

Les paysages tropicaux du littoral ne sont pas moins époustouflants. De belles plages de sable blond ou noir où il fait bon se prélasser et admirer de magnifiques couchers de soleil, des lagons turquoise à 27° peuplés de jolis poissons… Voilà ce qui attend le visiteur des côtes de la Réunion.

De Saint-Gilles (à l’Ouest) à Saint-Pierre (au Sud), profitez des plus belles plages de l’île pour vous détendre en famille ou vous adonner à l’activité nautique de votre choix :

  • surf,
  • body-board,
  • paddle,
  • planche à voile,
  • kite-surf,
  • snorkeling,
  • plongée sous-marine,
  • pêche sportive,
  • promenade en bateau…

Les activités ne manquent pas pour se divertir en bord de mer et explorer l’incroyable biodiversité marine de l’île. La Réunion fait en effet partie des 10 principaux « hot spots » de biodiversité mondiale.

Elle s’est d’ailleurs dotée d’une Réserve Naturelle Nationale Marine d’une superficie de 35 km² abritant une grande partie des récifs coralliens de l’île et quelques 3500 espèces de faune et de flore sous-marine.

Elle est aussi un lieu privilégié pour l’observation des cétacés. Chaque année, de juin à octobre, pendant l’hiver austral, les baleines à bosse quittent en effet l’Antarctique en direction de l’Océan Indien pour mettre bas dans les eaux réunionnaises.

C’est le moment idéal pour observer leur ballet et croiser le chemin de dauphins. Les plages de La Réunion sont aussi un haut lieu de ponte des tortues.

A noter toutefois, pour des raisons de sécurité tenant essentiellement à la présence de requins, la baignade ainsi que la plupart des activités nautiques sont encadrées et limitées à certaines zones surveillées.

Les eaux calmes et limpides des lagons permettent ainsi de profiter des plaisirs balnéaires et nautiques en toute sérénité. Labellisées Pavillon bleu, les belles plages de sable chaud de la côte Ouest offrent un cadre particulièrement agréable et sécurisé pour les familles.

Les plages de Boucan Canot, des Roches Noires, de l’Ermitage Aquaparc et la Passe, de la Saline, de Saint-Leu, de Saint Pierre et de l’Etang-Salé… font partie des plages de l’île comprenant une zone de baignade autorisée et sécurisée.

D’autres plages sécurisées grâce à leur bassin de baignade sont également très appréciées des familles (Grand Bois, Grande Anse, Manapany, Saint-Philippe…). 

La Réunion côté culture

La Réunion côté culture

Enfin, découvrez la Réunion authentique à travers sa culture et ses habitants. Poésie, musique, danse,… font pleinement partie de l’art de vivre réunionnais.

Profitez d’un séjour chez l’habitant dans une maison typiquement créole pour en apprendre davantage sur l’histoire et les traditions culturelles de l’île. « Intense », aussi bien par sa nature volcanique que par son effervescence culturelle, sans oublier les saveurs épicées de sa gastronomie !

Parmi les plats typiques de l’île, généralement servis avec du riz, ne manquez pas de déguster un civet de zourites (sorte de pieuvre), un rougail ou un cari, la version créole du curry indien.

Quand voyager à la Réunion?

Quand voyager à la Réunion?

Située en plein cœur de l'hémisphère sud, la Réunion bénéficie d’un climat tropical avec des saisons inversées et une forte amplitude thermique.

Sur la côte, la température varie entre 18 et 31°C. En revanche, en altitude, le thermomètre dépasse rarement les 25°C et peut même chuter jusqu’à 4°C, voire descendre en dessous de zéro en haute montagne, avec des gelées nocturnes en juillet et en août.

Les précipitations sont également très inégales sur l’île : beaucoup plus abondantes à l’est qu’à l’ouest, où elles sont rares ; le mois de février étant le plus arrosé sur l’ensemble de l’île.
Si l’hiver austral (de mai à octobre) est relativement frais avec des journées plus courtes, il a l’avantage d’être sec, sauf à l’est, où les averses demeurent fréquentes.

C’est une période particulièrement agréable pour randonner. D’août à septembre, vous pourrez même admirer le majestueux ballet des baleines au large des côtes!

L’été austral (de novembre à avril) est certes chaud, mais humide. L’air est moite, le ciel nuageux, en particulier à l’intérieur des terres et en altitude, et des pluies torrentielles de courte durée (avalasses) compromettent souvent les fins de journée.

Si vous séjournez sur la côte, évitez en particulier les mois de décembre et de février, ce sont les plus arrosés ! En partant au printemps (d’octobre à décembre), vous pourrez profiter de la végétation luxuriante et déguster de délicieux fruits tropicaux.

Décembre est en effet le mois de la floraison des flamboyants et de la récolte des litchis et des mangues. Or c’est aussi le mois le plus fréquenté par les touristes et le début de la période cyclonique qui s’étend jusqu’à mars.

En bref, il est possible de voyager à la Réunion en toutes saisons, tout dépend de votre destination.

Pour un séjour balnéaire sur la côte Ouest, préférez l'hiver austral. Pour un circuit randonnée également, malgré la fraîcheur des températures. Pendant l’été austral, certains sentiers ne sont pas praticables à cause des dégâts causés par les précipitations.

La température moyenne de l'eau est idéale toute l'année (entre 23 et 26 °C).

Dans tous les cas, évitez le mois de janvier, c'est la période des vacances scolaires, les plages sont bondées, et de nombreuses adresses sont fermées.