Le guide de l écotourisme & du voyage responsable depuis 2012
Écovolontariat

Écovolontariat

Le guide pour voyager utile avec la nature et les animaux

Joignez l'utile à l'agréable en participant à un projet d'écovolontariat, une des formes les plus actives de l'écotourisme

Participez au comptage de la faune et de la flore, découvrez les méthodes scientifiques pour protéger les espèces menacées, informez et sensibilisez les populations...

Les séjours d'écovolontariat présentés vous permettent de voyager utile, en immersion avec les communautés locales et d'apprendre aux côtés de scientifiques et naturalistes reconnus.

Qu'est ce que l'écovolontariat ?

Qu

L'écovolontariat est une forme de "tourisme participatif" qui se propose d'aider les organisations locales de protection de la nature, préservation et valorisation de la diversité animale, végétale, environnementale, et culturelle. En manque de moyens et "de bras", ces dernières ont ainsi l'occasion de mener à bien leur mission grâce à l'aide active et financière des écovolontaires.

Ainsi durant leur séjour/vacances, les écovolontaires permettent de soutenir les projets de protection aussi bien de part l'accomplissement de leurs tâches (il s'agit d'une forme participative) que de part leur contribution (les missions sont payantes comme pour un voyage "traditionnel").

Contrairement aux missions dîtes humanitaires, l'écovolontariat se concentre donc avant tout sur la faune et la flore, bien que les populations locales soient très souvent associées aux projets (il s'agit d'un des principes de l'écotourisme).

Les missions d'écovolontariat permette ainsi aux écovolontaires de :

  • contribuer activement à la protection de la biodiversité
  • comprendre les méthodes de recherche scientifiques sur les milieux naturels des animaux ou plantes sauvages et les objectifs de protection
  • participer aux dernières découvertes des scientifiques qui les encadrent
  • explorer des zones hors des sentiers battus et loin du tourisme de masse
  • rencontrer et vivre avec les populations locales, le plus souvent associées aux projets de développement

L'écovolontariat est-il rémunéré, gratuit, payant ?

L’écovolontaire est bénévole et ne peut recevoir de rémunération pour sa participation. De plus, les missions sont payantes via une contribution financière, ce qui en étonne parfois certains au départ. Mais tout ceci est logique et cohérent.

Les frais de la mission servent en effet à payer l'hébergement de l'écovolontaire, sa nourriture, les transports, son encadrement par des équipes expérimentées et contribuent également au budget de fonctionnement structurel de l'organisation accueillante. 

Faut-il être qualifié pour participer à des missions d'écovolontariat ?

Faut-il être qualifié pour participer à des missions d

L'écovolontariat n'exige généralement pas de compétences en biologie ou en écologie. L'immense majorité des missions est ainsi ouverte à tous, l'important étant d'être engagé et motivé car les missions d'écovolontariat ne sont pas de simples vacances.

Certaines missions peuvent nécessiter des aptitudes particulières (physiques en général) mais les conditions sont toujours parfaitement expliquées par les organisations et structures locales. Vous échangerez forcément avec un responsable de mission avant de partir, et ne vous engagerez pas à l'aveugle, pas de panique.

L’écovolontariat doit aussi être vue et considérée comme une source d’apprentissage (beaucoup d'étudiants y participent aussi pour se former), d’échange, de formation pour le volontaire et d’enrichissement personnel. C'est un véritable outil d'éducation à l'environnement.

La durée des missions varie ainsi selon chaque projet et peut aller de quelques jours à plusieurs mois.

Exemples de missions et programmes d'écovolontariat en France et dans le monde

France : Écovolontariat en voilier pour l'étude des cétacés et de la faune de méditerranée

France : Écovolontariat en voilier pour l

Embarquez pour une expédition scientifique en voilier de 7 jours avec Cybelle Planète et participez à l'étude de la biodiversité marine en mer méditerranée, dans le sanctuaire Pélagos des mammifères marins. Encadré par un éco-guide, vous recenserez notamment baleines, dauphins, tortues marines, et autres animaux vivant au large des côtes.

En tant qu'écovolontaire vous aurez 3 rôles à jouer pour le travail scientifique, sous la direction de l’écoguide :

  1. Observations visuelles : suivi comportemental de groupes de cétacés, comptages des animaux rencontrés, suivi du trafic maritime, des macrodéchets ….
  2. Saisie des données collectées sur l’application OBSenMER.
  3. Une veille permanente est assurée sur le pont du bateau.

Points forts :

  • Une expédition scientifique en voilier
  • Une faune exceptionnelle : cétacés, tortues, raies et requins...
  • Un programme de sciences participatives
  • Encadré par un écoguide, aucune compétence particulière n’est nécessaire pour y participer
  • Découvrir la vie en voilier

Thaïlande : Ecovolontariat pour la protection des tortues

Thaïlande : Ecovolontariat pour la protection des tortues

Rendez-vous sur une petite ile du sud de la Thaïlande pour participer à ce programme de recherche scientifique mené par une ONG sur les tortues et sur la biodiversité locale. Votre mission se déroule en immersion, vous serez logés chez l'habitant au sein du village et pourrez ainsi en apprendre beaucoup sur la culture Thaïlandaise..

En devenant eco-volontaire pour ce projet, vous participerez activement au programme de recherche mené sur place, sous l’encadrement du personnel de l'ONG. Vous pourrez participer aux programmes menés sur les tortues marines, la mangrove, les récifs coralliens et à l'éducation à l'environnement dans les écoles du village.

Activités proposées aux volontaires

  • Suivi des tortues marines : patrouilles de jour et de nuit le long des plages (15 km en moyenne). Les tortues seront recensées ainsi que leurs pontes et les éclosions, qui sont soigneusement protégés. Ces suivis pourront avoir lieu très tôt le matin où durant la nuit.
  • Suivi de l'état de santé du récif corallien : en palme-masque-tuba.
  • Suivi de l’herbier marin : cette activité demande un entrainement spécifique qui sera proposé à ceux et celles qui souhaitent y participer
  • Éducation à l’environnement dans le village et cours d’anglais auxquels les volontaires pourront donner leur assistance (sous réserve qu'il y ait assez d'enfants scolarisés).

D’autres activités pourront être demandées comme le nettoyage des plages, observations ornithologiques, la recherche de fonds ou la plantation de végétation le long du littoral…, en fonction des besoins du projet durant votre participation.

Durant votre temps libre vous pourrez effectuer de nombreuses activités: découverte de la nature aux alentours du projet, circuits touristiques, plongée, massage Thaï, Yoga....

Points forts :

  • La qualité de ce projet mené par une ONG depuis plus de 20 ans
  • La protection des tortues marines de l'océan Indien, espèces fortement menacées d'extinction
  • Implication dans les activités communautaires pour la protection de l'environnement
  • Une mission d'ecovolontariat accessible à tous sans expérience préalable
  • Sur une île Thaïlandaise, loin des circuits touristiques

En savoir plus sur cette mission d'écovolontariat en Thailande

Philippines : Ecovolontariat et plongée sur l’île de Malapascua

Philippines : Ecovolontariat et plongée sur l’île de Malapascua

Envie de joindre l'utile à l'agréable et de pratiquer la plongée dans un site d'exception tout en participant à un programme de sciences participatives ? Rejoignez les équipes de People and the Sea aux Philippines, plongez avec les requins renard et contribuez activement à la protection des ressources marines sur l'île de Malapascua, au nord de Cebu. Une expérience riche et unique, en totale immersion avec la population locale !

People and the Sea a vu le jour en 2014 sous l’impulsion d’Axelle et Ian, deux plongeurs passionnés qui ont eu envie de mettre leurs compétences au service de l'environnement marin. Attirés par les Philippines mais réalisant les menaces qui pèsent sur le monde marin et les communautés côtières, ils décident de développer un nouveau modèle de protection de l’environnement, alliant tourisme solidaire, sciences participatives et forte implication locale.

Le site de recherche est basé à Malapascua. La population dépend crucialement de ses ressources marines, que ce soit via la pêche ou le tourisme. Malheureusement, des années de pêche destructrice (dynamite, poison), le changement climatique, le manque d’infrastructures et une intense activité touristique exercent une pression excessive sur l’équilibre environnemental. soins, éducation etc.

Activités proposées aux volontaires

Les deux premiers jours sont consacrés au trajet sur l’île, le briefing sécurité, l’organisation du matériel, la rencontre avec les habitants et la présentation de nos projets.

Du troisième au treizième jour, les volontaires sont formés à la plongée et aux sciences : lors de cette première phase, ils passent les niveaux PADI Open Water et Advanced Open Water et apprennent à identifier les différentes formes de coraux et espèces de poissons. Ils bénéficient également de formations générales sur l’écosystème marin.

Les volontaires déjà formés en plongée commencent immédiatement l’apprentissage scientifique afin de consacrer plus de temps à la collecte des données.

Cette formation scientifique porte sur l'identification des espèces, leur rôle au sein de la biodiversité marine, les méthodes de recensement, ainsi que toutes les menaces que nous pouvons recenser dans la région étudiée. Voici les cours qui vous seront dispensés par notre scientifique sur place :

Points forts :

  • Participer à un programme de recherche sur les fonds marins.
  • Profiter d'une formation en plongée rigoureuse (PADI)
  • Plonger avec les requins renard!
  • Donner du sens à son voyage en participant à des projets de développement communautaire (énergie, soutien à l'entreprenariat local)
  • Partager la vie d'une famille philippine

En savoir plus sur People and the Sea

Afrique du Sud : Ecovolontariat dans un refuge pour les singes Vervets

Afrique du Sud : Ecovolontariat dans un refuge pour les singes Vervets

Situé dans une petite ville proche du Kruger National Park, ce projet est idéal pour toute personne qui rêve de travailler en contact direct avec les primates.

Durant cette mission d'écovolontariat en Afrique du Sud, vous prendrez en charge les bébés singes, participerez à leur réhabilitation et à leurs soins. Un travail physique pour l'entretien et le développement du refuge est à prévoir.

Présentation du projet

Ce refuge a été créé en 2003, suite au constat qu'il n'existait aucune structure d'accueil ou de soin pour les singes Vervet en Afrique du Sud. Les singes abandonnés ou blessés étaient alors voués à l’euthanasie dans le meilleur des cas.

Depuis lors, la Fondation en charge de ce refuge a progressivement développé un programme de réhabilitation de ces singes, tout en effectuant des recherches comportementales qui font maintenant référence et servent dans de nombreux autres refuges.

Le centre de réhabilitation a été construit afin de permettre a un grand nombre de Vervets orphelins de retrouver une mère d'adoption puis de suivre un programme de réintroduction dans la nature.

Actuellement plus de 500 singes vervets sont hébergés dans le centre et plusieurs nouveaux orphelins arrivent chaque année.

Points forts :

  • La qualité de ce projet mené par une ONG depuis 2003
  • La grande proximité avec les singes, dans le respect de leur état sauvage
  • Un programme de réhabilitation exceptionnel
  • Un projet strictement VEGAN
  • Un environnement naturel riche en biodiversité

En savoir plus sur cette mission d'écovolontariat en Afrique du Sud

Kenya : Ecovolontariat et protection de la faune sauvage

Kenya : Ecovolontariat et protection de la faune sauvage

Venez participer aux activités du camp à Subukia, et découvrez un Kenya authentique et sauvage, tout en contribuant à la protection de l’environnement, des animaux de ferme, et de la faune sauvage. Un concept d’écovolontariat qui allie des objectifs d’éco-tourisme et de tourisme responsable.

Activités proposées aux volontaires

  • Fabrication de harnais pour les ânes et sensibilisation de la population aux risques de blessures et infections
  • Aide aux enfants démunis et sensibilisation à la protection de l’environnement dans les écoles
  • Ramassage des déchets dans le village de Subukia et ses environs
  • Observation du comportement et recensement des colobes Guéréza et des Cercopithèques à diadème
  • Recensement et identification des oiseaux, loutres de rivière, céphalophes, tortues léopard, damans des arbres…
  • Inspection des animaux de la ferme (vaches, moutons, chevaux, ânes, chiens, oies, canards), aide aux soins, à la distribution de nourriture, au contrôle de l’état de santé
  • Recensement et identification des arbres, plantes et fleurs à vertus médicinales
  • Travaux de maintenance et jardinage (entretien des clôtures, toits de paille, potager, enclos des animaux…)
  • Visite du village de Subukia, promenades et trekkings dans la vallée avec arrêt chez l’habitant
  • Activités avec les chevaux : pansage, promenades en main, approche zooanthropologique (étude du relationnel pur avec l’animal)
  • Initiation au swahili, éducation à la conservation, cours sur le comportement des animaux, les différentes ethnies kenyanes, cuisine locale
  • Excursions à Nyahururu, au Village de Mary (mission catholique et basilique), à Igana view point, à la ferme de thé et café de Berea.

Points forts :

  • Un voyage utile et enrichissant pour un séjour de 15j à 1 mois ou plus
  • L'encadrement par une vétérinaire et un guide naturaliste diplômé
  • Un programme d'activités à la carte selon vos goûts et vos capacités
  • La possibilité de faire des excursions pendant la mission
  • L'immersion totale dans un environnement préservé

En savoir plus sur cette mission d'écovolontariat au Kenya

Portugal : Mission ecovolontaire dans un refuge pour les loups

Portugal : Mission ecovolontaire dans un refuge pour les loups

Dans un centre dédié à la conservation des loups ibériques, entre Lisbonne et le littoral atlantique, participez aux soins quotidiens prodigués aux loups, aux observations comportementales, et à la maintenance des infrastructures.

Cette mission de volontariat au Portugal est une excellente opportunité de contribuer à la conservation du loup ibérique et de mieux comprendre ses magnifiques animaux aux côtés d'une équipe dédiée à cette cause.

Vous serez logé en chalet et pourrez profiter de vos weekends pour visiter cette belle région montagneuse, les petits villages traditionnels et les belles plages à proximité.

Activités proposées aux volontaires

Les écovolontaires sont impliquées dans les tâches journalières menées au sein du centre. Ces dernières varient bien sur en fonction de la saison ou des priorités données par le staff. Il s'agit de :

  • Assurer le suivi de la santé et du bien-être des loups : observations quotidiennes,
  • Préparer et distribuer les repas des loups,
  • S'assurer qu'ils disposent en permanence d'eau,
  • Participer au programme de reboisement,
  • Aider à l'entretien des infrastructures,
  • Réparer et entretenir les clôtures extérieures,

Durant l'été (Juillet/Octobre) vous pourrez être amené à patrouiller le secteur afin de prévenir les feux de forêt.

Points forts :

  • Un projet dédié au loup ibérique, une espèce fortement menacée d'extinction
  • Le dépaysement dans une nature magnifique
  • le plaisir d'entendre le hurlement inoubliable des loups
  • Mieux comprendre les loups, une espèce victime de sa mauvaise réputation

Mongolie : Ecovolontariat et réintroduction des Chevaux de Przewalski

Mongolie : Ecovolontariat et réintroduction des Chevaux de Przewalski

Au sein de l'équipe de gestion du parc national Hustaï en Mongolie, ce projet d'ecovolontariat vous permet de participer à un projet scientifique de suivi des chevaux de Przewalski et de découvrir le mode de vie traditionnel des nomades mongoles.

En tant qu'ecovolontaire, vous contribuerez au suivi journalier de la population de chevaux de Przewalski (ou Takhi) vivant dans le parc national et à la collecte d’informations utiles aux recherches menées sur place. Ces dernières ont notamment pour objet l’étude de l’adaptation biologique et éthologique des Takhi.

Activités proposées aux volontaires

Votre rôle principal sera de participer aux observations du cheval de Przewalski sur le terrain. Vous effectuerez chaque jour des randonnées de 10-15 km dans les steppes, durant lesquelles vous observerez les groupes de Takhi ainsi que leur comportement, vous collecterez également des informations environnementales (biotope, air, vent, géolocalisation…).

Les informations collectées varieront en fonction des recherches en cours. Vous serez encadré par un coordinateur qui vous préparera au travail de terrain et vous guidera tout au long de votre séjour.

Les écovolontaires participent aux recherches durant la semaine, le matin et l’après-midi. Les week-ends sont libres.

Points forts :

  • La qualité de ce projet mené avec succès depuis les années 90
  • Le dépaysement au sein des steppes Mongoles
  • Le programme d’accueil pour découvrir le mode de vie traditionnel des nomades mongoles
  • L'hébergement en yourte traditionnelle pour 2 personnes

Pérou : Ecovolontariat pour le suivi de la biodiversité dans la forêt Amazonienne

Pérou : Ecovolontariat pour le suivi de la biodiversité dans la forêt Amazonienne

Au Pérou, en plein coeur de la forêt amazonienne, participez à une mission d'écovolontariat de suivi et de conservation de son incroyable biodiversité au sein d'un centre de recherche scientifique.

Vous recevrez la formation nécessaire pour pouvoir travailler dans la jungle et comprendre les différents programmes en cours. Un encadrement adapté et plusieurs programmes structurés vous permettront de vivre pleinement cette aventure extraordinaire.

Activités proposées aux volontaires

A votre arrivée, vous commencerez votre mission par un programme de 7 jours durant lequel vous recevrez la formation nécessaire pour pouvoir travailler dans la jungle et comprendre les différents programmes en cours :

  • Suivi des Aras de Coulons : observations des salines argileuses près des plages à la l’aube : ces falaises argileuses sont un lieu de rassemblement pour des milliers de perroquets qui viennent ingérer la terre et assimiler ainsi ses minéraux,
  • Suivi des oiseaux dans différentes zones de la forêt en régénération : transects journaliers et recensement d’espèces d’oiseaux, piégeages
  • Projets d’herpétologie (amphibiens et reptiles) : transects, comptages, piégeages…
  • Suivi des papillons : piégeages à différents niveaux de la forêt, canopée haute, moyenne, et sol.
  • Suivi des mammifères à différents niveaux de la forêt, canopée haute, moyenne, et sol (incluant Tapir, singes hurleurs, Pécaris) : pose et collecte de caméras.
  • Contribution à l’écodéveloppement local: vous aidez à la mise en place d’initiatives locales visant à réduire la pauvreté et la malnutrition dues à la destruction de la forêt, aux mines, et au surdéveloppement de l’agriculture.
  • Participation à l’entretien et au développement de jardins potagers avec les femmes, ce qui contribue significativement à réduire la malnutrition.

Points forts 

  • En Plein cœur de la forêt tropicale amazonienne
  • Une richesse exceptionnelle en biodiversité
  • Des programmes de recherches appliquée
  • Protéger la forêt : poumon de la planète
  • L'implication des populations locales

En savoir plus sur cette mission d'écovolontariat au Pérou