Le guide de l écotourisme & du voyage responsable depuis 2012

Ecovolontariat en Thailande, protection de la faune, des tortues et plongée

Ecovolontariat en Thailande, protection de la faune, des tortues et plongée

Découvrez quelques missions d'écovolontariat en Thailande pour voyager utile et contribuer à la protection de la faune sauvage locale !

Thaïlande : Ecovolontariat pour la protection des tortues

Thaïlande : Ecovolontariat pour la protection des tortues

Rendez-vous sur une petite ile du sud de la Thaïlande pour participer à ce programme de recherche scientifique mené par une ONG sur les tortues et sur la biodiversité locale.

Votre mission d'écovolontariat se déroule en immersion, vous serez logés chez l'habitant au sein du village et pourrez ainsi en apprendre beaucoup sur la culture Thaïlandaise..

En devenant eco-volontaire pour ce projet, vous participerez activement au programme de recherche mené sur place, sous l’encadrement du personnel de l'ONG. Vous pourrez participer aux programmes menés sur les tortues marines, la mangrove, les récifs coralliens et à l'éducation à l'environnement dans les écoles du village.

Points forts de cette mission d'écovolontariat en Thailande pour la protection des tortues

La qualité de ce projet mené par une ONG depuis plus de 20 ans

  • La protection des tortues marines de l'océan Indien, espèces fortement menacées d'extinction
  • Implication dans les activités communautaires pour la protection de l'environnement
  • Une mission d'ecovolontariat accessible à tous sans expérience préalable
  • Sur une île Thaïlandaise, loin des circuits touristiques

Votre destination durant cette mission

L’île de Phra Thong a une superficie d’environ 100 km2 ; à 200 km au nord de Phuket, elle se situe à environ 5 km de la côte ouest Thaïlandaise, dans la mer d’Andaman. La biodiversité magnifique de l'île ne demande qu'à être découverte.

En plus des espèces de tortues marines et terrestre, on observe des calaos, aigles de mer, et beaucoup d'autres oiseaux magnifiques et colorés, ainsi que des varans, pangolins, cerfs, macaques, loutres, crabes, poissons de récif, chauves-souris, lézards, serpents, dauphins, palétuviers, cocotiers, etc..

Présentation du projet d'écovolontariat en Thailande

Le projet est une ONG qui œuvre depuis plus de 20 ans à développer localement des programmes de conservation notamment autour des tortues marines, la mangrove, et les récifs coralliens. Plus récemment, le projet a initié un travail sur le suivi des herbiers marins et des récifs coralliens.

Le travail scientifique mené grâce à la contribution des volontaires a permis la mise en place de stratégies de conservation pour les ressources naturelles locales, et à la mise en œuvre d’un programme d’éducation à l’environnement communautaire. Le projet est également engagé à aider les communautés locales à développer un fonctionnement en accord avec leurs ressources naturelles. Par exemple en encourageant le développement de l’écotourisme comme alternative durable.

Ce projet d'écovolontariat s’intéresse à quatre espèces de tortues marines. Le suivi des herbiers marins a mis en valeur 9 espèces de plantes marines. Cette dernière s’avère être une des nourritures préféré des Dugongs et il semble de ce mammifère rare soit présent dans la région.

Activités proposées aux écovolontaires

Les volontaires suivent un programme journalier :

  • Suivi des tortues marines : patrouilles de jour et de nuit le long des plages (15 km en moyenne). Les tortues seront recensées ainsi que leurs pontes et les éclosions, qui sont soigneusement protégés. Ces suivis pourront avoir lieu très tôt le matin où durant la nuit.
  • Suivi de l'état de santé du récif corallien : en palme-masque-tuba.
  • Suivi de l’herbier marin : cette activité demande un entrainement spécifique qui sera proposé à ceux et celles qui souhaitent y participer
  • Éducation à l’environnement dans le village et cours d’anglais auxquels les volontaires pourront donner leur assistance (sous réserve qu'il y ait assez d'enfants scolarisés).

D’autres activités pourront être demandées comme le nettoyage des plages, observations ornithologiques, la recherche de fonds ou la plantation de végétation le long du littoral…, en fonction des besoins du projet durant votre participation.

Votre temps libre

Durant votre temps libre vous pourrez effectuer de nombreuses activités: découverte de la nature aux alentours du projet, circuits touristiques, plongée, massage Thaï, Yoga....

Hébergement et restauration

Vous êtes hébergé dans un bungalow, proche des plages ou pondent les tortues. Il se peut que vous ayez à passer quelques nuits chez l'habitant dans le village de pêcheurs, en fonction des besoins du projet.

Dans tous les cas l'hébergement est basique, et vous aurez peut être à partager votre chambre avec un autre écovolontaire.

Vous vivez à la manière traditionnelle Thaïlandaise, l'électricité n'est disponible qu'entre 18 et 22 heures.

Les repas thaïlandais sont préparés par une villageoise, trois fois par jour. Les végétariens doivent le préciser à l’avance.

Stages conventionnés pour ce projet d'écovolontariat en Thailande

Le projet accepte la participation des stagiaires dans le cadre d'une convention signée entre l'école (ou université) et le projet. le stagiaire devra participer pour une durée 5 semaines minimum. Le sujet du stage devra être en lien avec les programmes de recherche développés par le projet.

Conditions

  • Aucune expérience n’est nécessaire.
  • Vous devez avoir plus de 18 ans,
  • Vous devez être disposé à travailler dans des conditions parfois difficiles, le projet de recherche exige de longues marches (jusqu'à 15 km) en conditions chaudes et humides.
  • Vous devez également être amical et communicatif, et savoir travailler en groupe.
  • Vous serez sur une île tropicale isolée, sans vie nocturne, magasins, télévision, etc...
  • Vous vivrez au sein de la communauté et devrez faire preuve d’une bonne capacité d’adaptation.
  • Il est vivement conseillé d’être en bonne santé et d’avoir effectué les bilans nécessaires avant votre venue.
  • Les femmes sont invitées à respecter la culture et la religion locales en portant les vêtements appropriés et en se couvrant dans le village (T-shirts et long pantalons ou jupes sont idéaux).

En savoir plus sur cette mission avec Cybelle Planète

Thaïlande : Ecovolontariat plongée, protection des forêts tropicales et éducation à l'environnement

Thaïlande : Ecovolontariat plongée, protection des forêts tropicales et éducation à l

Depuis votre camp de base, situé sur une magnifique plage près d'Ao Nang, plongez pour la protection des coraux, participez à la la lutte contre la déforestation et à des programmes d'éducation à l'environnement dans les écoles locales.

Cette mission d'écovolontariat en Thaïlande vous permettra de progresser en plongée, d'apprendre de nombreuses techniques de protection de la biodiversité aux côtés de biologistes et d'entrer en contact avec les communautés locales... et tout cela dans un cadre de rêve !

Points forts de cette mission d'écovolontariat en Thailande 

  • Un projet plusieurs fois récompensée par des organismes internationaux pour sa qualité
  • Les cours de plongée inclus pour participer pleinement aux activités de protection des récifs coralliens
  • Une équipe disponible 24h/24 et une logistique sans faille sur le terrain
  • La flexibilité pour orienter sa mission ou son stage sur une problématique particulière
  • La possibilité pour tous de participer à partir de 16 ans

Votre destination durant cette mission

Ce projet d’écovolontariat est basé près d'Ao Nang, petite station balnéaire située près de Krabi sur la côte ouest de la Thaïlande à proximité du parc national Phi Phi, site paradisiaque qui a servi de cadre au film « The Beach ». Les différentes activités seront menées dans toute la province de Krabi et aux abords du parc national Phi Phi.

Vous résiderez dans des bungalows confortables de 4 personnes, situés directement sur la plage d'Ao Nam Mao, petit village calme épargné par le tourisme de masse situé au sud d'Ao Nang et à 10 mn du centre-ville en tuk-tuk.

Présentation du projet d'écovolontariat en Thailande

1 - Projet plongée et protection des fonds marins

Le programme de protection des fonds marins poursuit deux objectifs :

  • L'étude de la biodiversité des récifs coralliens grâce à la méthode Reef Check. Une quarantaine de sites sous-marins sont suivis par le projet. Ces données récoltées sont indispensables pour développer une stratégie de gestion pour les récifs. Les espèces suivies sont les vertébrés (poissons et tortues), mais aussi les invertébrés (coraux, mollusques, crustacés,...).
  • Le nettoyage des récifs grâce à la méthode Dive Against Debris Survey. Les filets de pêche et autres débris causent d'importants dégâts aux récifs coralliens et à la biodiversité. Ils doivent être enlevés afin de permettre aux récifs de se régénérer.

Les biologistes du projet forment les volontaires à l’identification d’une centaine d’espèces et les aident à perfectionner leur connaissance des fonds marins.

La mission est accessible à tous, y compris les débutants en plongée sous-marine.

Chaque volontaire obtient le droit de suivre deux cours de plongée, certifiés PADI (ces cours de plongée sont compris dans le coût de la mission) :

  • Les débutants suivront les formations Open Water Diver puis Advanced Diver pendant les deux premières semaines de leur mission.
  • Les plongeurs confirmés disposant déjà d’un brevet de plongée, vous pourrez progresser jusqu’au niveau de Rescue Diver.

Un niveau de plongée Advanced Water est indispensable pour commencer les missions de plongée sous-marine ( nettoyage des coraux, études de biodiversité).

2 - Projet protection des forêts tropicales

Depuis les années 60, la Thaïlande a perdu plus de 65% de ses forêts et ont cédé leur place à des plantation d’huile de palme ou d’hévéas (caoutchouc). Les forêts tropicales de plaine de la région de Krabi comptent parmi les dernières de toute la Thaïlande et représentent l’habitat naturel de beaucoup d’espèces menacées.

Afin de conserver et de réhabiliter l'habitat de ces nombreuses espèces, l'équipe du projet et les ecovolontaires ont plusieurs missions :

  • La création de corridors biologiques entre les différents espaces forestiers et le reboisement, qui permettent aux animaux de passer d'un espace naturel à l'autre en minimisant les risques liés à l'activité humaine de la région.
  • La construction d'un centre d'éducation sur la forêt et de pépinières éducatives dans les écoles locales afin de sensibiliser les habitants à l'importance de conserver leur patrimoine naturel.
  • Le nettoyage des forêts, en collaboration avec les communautés locales.

Ces travaux vous amèneront à travailler dans les pépinières, en forêt ou dans les écoles. Ils pourront être physiquement éprouvants mais vous permettront d'apprendre beaucoup sur les techniques de reboisement et de lutte contre la déforestation.

3 - Projet éducation à l'environnement dans les écoles

Le développement des villes littorales, des activités de pêche et de tourisme ont un impact de plus en plus important sur la biodiversité. Pourtant, comme dans de nombreux pays en développement, il n'existe quasiment pas d'information sur ces enjeux majeurs.
L'éducation à l'environnement dans les écoles est très efficace car elle permet à la fois d'informer les enfants sur les richesses naturelless et sur l'importance de leur protection, mais aussi d'influencer leurs parents dans leurs activités actuelles.

Les volontaires sont amenés à :

  • Inventer et animer des jeux éducatifs sur les ecosystèmes, l'environnement et le tri des déchets
  • Organiser des journées d'action de nettoyage des plages et de reforestation (grâce à vos nouvelles compétences toutes fraîches !)
  • Animer des visites de projets liés à l'environnement

En tant que volontaire occidental, vous aurez un avantage de poids : les enfants vous accorderont toute leur attention !

Les volontaires et stagiaires particulièrement intéressés par l'éducation à l'environnement devront le signaler à l'équipe du projet afin d'organiser une mission spécifiquement sur ce thème.

4 - Projet centre de soin aux animaux marins

Une fois par mois, les ecovolontaires participent aux activités d’un centre de soins pour animaux marins. Une très belle occasion de voir de près les animaux qu’ils rencontrent rarement ou furtivement lors des plongées : tortues marines, dauphins et petites espèces de baleines, dugong,...

Les tâches des bénévoles varient en fonction des besoins du projet. Si vous êtes chanceux, vous pourrez même participer à la réintroduction de tortues dans la nature.

Activités proposées aux écovolontaires

Selon la période de l'année et les conditions météorologiques, le programme peut varier. En règle générale, le programme de travail est défini chaque semaine. En fonction de la météo et aussi d’autres urgences à terre, le nombre de jours de plongée peut être inférieur à trois jours par semaine.

Les volontaires travaillent généralement 5 jours par semaine, et ont leurs week-ends libres, sauf occasionnellement, selon la météo. Notez que le travail peut parfois demander des ressources physiques et commencer tôt pour éviter les grosses chaleurs. Il est important de s'impliquer dans tous les aspects de ce projet.

Si vous avez un intérêt particulier pour l'une ou l'autre des composantes du projet (par exemple l'éducation à l'environnement), vous devez le signaler au plus vite afin que l'équipe du projet puisse vous préparer une mission sur-mesure et la plus efficace possible.

Hébergement et restauration

Vous serez logé(e) dans dans des bungalows de 4 volontaires, situés directement sur la plage, à 10 mn du centre-ville en tuk-tuk. Les transports du lieu d'hébergement au lieu de travail sont assurés.

Les bungalows sont régulièrement nettoyés, ont l'électricité, l'eau chaude courante et une salle de bain attenante.

Possibilité de régime végétarien ou vegan.

Stages conventionnés

Ce projet accepte les stagiaires dans le cadre de stages conventionnés et peut être particulièrement intéressant pour des étudiants en biologie, animation nature, Gestion et protection de l'environnement.

N'hésitez pas à parler de votre spécialité à notre partenaire qui construira avec vous une mission portant sur vos thématiques de stage.

1